EDITO

Encore un mois de hausse sur le marché du blé : les cours de la récolte 2022 gagnent 53 €/T en avril après avoir marqué un nouveau record (381 €/T sur Déc. 22).

Deux principaux fils directeurs dictent l’évolution des cours : l’évolution de la situation en Ukraine et les « weather markets » en cours.

Du côté de l’Ukraine, le conflit se durcit sur l’est et le sud, la Russie souhaitant occuper tout le sud du pays jusqu’à la Moldavie. L’Ukraine se verrait ainsi couper tout accès à la Mer Noire !

Le pays tente de développer d’autres routes logistiques vers la Roumanie ou la Baltique par exemple, mais les défis techniques (ex : écartement des rails) sont trop nombreux.

Les agriculteurs tentent eux de semer les cultures de printemps, mais le carburant, les semences manquent.

Les questions sont donc nombreuses : quelles surfaces pour les cultures de printemps, quels stocks de report, quelles exportations l’an prochain ? Chaque effet d’annonce apporte son lot de volatilité.

Du côté des « weather markets », les yeux se tournent prioritairement vers les Amériques : le sec malmènent les blés d’hivers aux USA et tend à réduire le potentiel des maïs argentins et brésiliens. Tandis que les semis de « corn » aux US prennent du retard à cause d’un excès de pluies.

L’Inde, nouvelle exportatrice majeure voit ses récoltes compromises par une vague de chaleur intense. Sera-t-elle au rendez-vous, comme l’espèrent de nombreux pays importateurs ?

L’Europe pourrait aussi inquiéter : les pluies attendues ne sont pas arrivées et les cultures vont manquer d’eau.

Ironie de l’histoire, seule la Russie semble sur la route d’une nouvelle récolte record (85/87 MT ?), qui lui confèrera une arme géostratégique supplémentaire pour les prochains mois.

Enfin, notons le retour de la Chine vers le maïs américain : après quasi 1 an d’absence, elle vient de procéder à 4 achats de plus d’1 MT chacun pour couvrir le maïs qu’elle ne pourra charger en Ukraine, son « partenaire » et fournisseur n°2.

Ukraine, météo, Chine : tous les ingrédients sont réunis pour que la volatilité et les risques ne quittent pas les marchés des grains !

Pour découvrir la suite de notre Lettre et accéder à nos analyses de marchés, prenez contact avec nous !

Nos publications récentes

Lettre Mensuelle Avril 2022

2 mai 2022|

EDITO Encore un mois de hausse sur le marché du blé : les cours de la récolte 2022 gagnent 53 €/T en avril après avoir marqué un nouveau record (381 €/T sur Déc. 22). Deux [Lire plus]

Voir toutes nos publications

Des analyses pointues, concrètes et actionnables

Bénéficiez d’un service personnalisé d’analyse des marchés céréaliers, accessible et adapté à votre cœur de métier.

  • Lettre mensuelle
  • Prévisions marché par marché

  • Tour de plaine (mensuel)

  • Analyses thématiques

En savoir plus
S’inscrire à notre newsletter
EN SAVOIR PLUS